•Ville de Portiragnes•
80ème anniversaire de la RETIRADA – l’Exode des Républicains espagnols vers la France

80ème anniversaire de la RETIRADA – l’Exode des Républicains espagnols vers la France

Quand :
14 octobre 2019 @ 10 h 00 min – 19 octobre 2019 @ 23 h 00 min
2019-10-14T10:00:00+02:00
2019-10-19T23:00:00+02:00

📌 La ville de Portiragnes vous propose 4 évènements pour fêter les 8️⃣0️⃣ans de la RETIRADA.

◾️Une exposition sur les camps de réfugiés à la médiathèque Azalaïs.
◾️Une conférence sur la « Retirada » à la Maison des associations.
◾️Une discussions/témoignages autour de l’Exil et de la Mémoire à la médiathèque Azalaïs.
◾️Un spectacle mêlant théâtre et chant avec 30 choristes et 12 comédiens à la salle Jean Ferrat.

➡️Retrouvez le détail des horaires sur le programme officiel.

👣« La Retirada » en quelques mots…🇪🇸🇫🇷

▶️Le 18 juillet 1936, le soulèvement militaire,⚔️préparé par les nationalistes, éclate, la guerre d’Espagne commence.
Durant près de trois ans, le peuple espagnol se trouve divisé : d’un côté, les nationalistes, dirigés par le Général Francisco Franco et soutenus par l’Église et l’armée, de l’autre les Républicains qui comptent dans leurs rangs différentes tendances de gauche – marxistes, anarchistes, socialistes, communistes et républicains modérés.

⚔️L’avancée des troupes franquistes oblige, dès 1936, de nombreux républicains à quitter provisoirement l’Espagne pour fuir les combats. Un exode intérieur jette également sur les routes des milliers d’Espagnols, qui trouvent progressivement refuge en Catalogne.

🇪🇸Quand le 26 janvier 1939, Barcelone tombe aux mains du général Franco, la population catalane – et avec elle des milliers de républicains provenant de toute l’Espagne – se dirige vers la frontière française pour échapper à la répression et aux bombardements.
Ces civils sont bientôt rejoints par une partie de l’armée républicaine en déroute.

👣Cette retraite – la Retirada – entraîne dans l’exode des centaines de milliers de réfugiés. Le passage de la frontière se fait dans des conditions particulièrement pénibles : les populations sont affaiblies par trois ans de combats et de privations, les cols sont enneigés, l’aviation franquiste bombarde les réfugiés sur les routes catalanes. Civils et militaires sont le plus souvent partis précipitamment, avec peu d’affaires, et ils arrivent en France dans le dénuement le plus complet.
Source : Musée National de l’Histoire de l’Immigration.

Vous en apprendrez d’avantage et découvrirez la suite notamment la vie dans les camps d’internement en suivant les 4 évènements…😉

Fermer le menu